Banquise Arctique : petite amélioration en Novembre
Banquise Arctique : petite amélioration en Novembre dimanche 09 décembre 2018

L'étendue de la banquise Arctique n'était "que" la 9e plus faible mesurée au cours d'un mois...

d'actualités

Chronique 1926

Ecarts à la normale 1926

Repères historiques

Depuis 1925, les soirées parisiennes vivent au rythme des « années folles »Le Charleston devient une danse à la mode
27 janvier : Naissance de la télévision
5 décembre : mort de Claude Monet
10 décembre : Aristide Briand , prix Nobel de la paix


Evènements météo marquants de l’année

Début janvier : des inondations désastreuses se produisent sur une grande partie de la France, notamment dans le nord-ouest - La ville de Caen est dévastée par la crue de l’Orne - La Belgique, la Hollande et une partie de l’Allemagne sont également très touchées - il s’agit là bas de véritables drames nationaux.






Caen - 05 janvier 1926 : La rue Saint-Jean et le passage Bellivet au centre de la partie la plus commerçante de la ville.


La rue Bosquetville, à Charleroi (Belgique), envahie par les eaux.

Du 13 au 20 janvier : vague de froid - pas de dégel sur la plupart des régions - il fait jusqu’à -13° à Clermont Ferrand, -14° à Toulouse et Amiens.








La neige en Région Parisienne (sur les hauteurs de Saint-Germain)

Février est au contraire incroyablement doux - c’est le mois de février le plus doux depuis 1874 à Paris - aucune gelée n’est observée en plaine sur l’ensemble de la France - une vague d’extrême douceur et même de chaleur est observée du 2 au 6 février - les températures dépassent partout les 15° et atteignent 25° à Pau, 23° à Toulouse, 21° à Vesoul, 20° à Lons le Saunier et 19° à St Malo.


Du 20 au 26 février, la douceur exceptionnelle revient - le temps est même estival sur certaines régions et l’on dépasse largement 20° dans le sud-ouest avec 26° à Bordeaux, 25° à Pau, 23° à Toulouse et 22° à Foix.


Du 1er au 3 avril : nouvelle vague de chaleur - il fait plus de 25° sur les trois-quarts du pays (27° en Champagne).


30 avril : un violent vent d’autan provoque des dégâts à Toulouse.


16 et 17 mai : l’hiver revient dans le massif central où certaines régions sont isolées par la neige - on mesure jusqu’à 50cm à St Flour (800m d’altitude) et 1m dans les montagnes du Forez.


9 juin : une tornade ravage le nord-ouest de Paris, notamment les secteurs de Montmagny et Mantes la Jolie.




Les effets de la tornade dans la région de Mantes-la-Jolie

12 juin : une autre tornade détruit 5 maisons à La Ferrière, dans le Jura - on signale également d’importants dégâts à Mulhouse.


3 juillet : un orage d’une rare violence inonde la partie basse de Sarcelles (banlieue nord de Paris).


Du 21 au 23 octobre : c’est l’hiver avec 2 mois d’avance - des flocons de neige sont observés sur le littoral de la mer du nord, les frontières du nord-est et le bassin de la Seine où il ne fait pas plus de 5° l’après-midi.


Du 21 au 25 décembre : vague de froid - les chutes de neige sont presque généralisées - on mesure 6cm à Perpignan - le matin de Noël, le thermomètre indique -19° à Clermont-Ferrand.


En haut : Les glaçons emprisonnant les péniches dans le canal St-Martin
En bas : Aux Buttes-Chaumont, on casse la glace sur les bords du lac pour empêcher les enfants de s'aventurer dessus.

Ecarts à la normale 1926