Trevor et Veronica : l'Australie en alerte face à deux cyclones majeurs
Trevor et Veronica : l'Australie en alerte face à deux cyclones majeurs vendredi 22 mars 2019

Deux cyclones majeurs, Trévor et Véronica (catégorie 4/5) menacent le continent Australien....

d'actualités

FAQ: climatologie

Passionné, spécialiste de météo, aidez-nous a compléter cette FAQ pour faire partager un maximum de gens notre passion.

Envoyez-nous vos questions / réponses
Merci.

Les critères pour définir la canicule en IDF varient d'un département à l'autre (les seuils parisiens ne sont pas les mêmes que les seuils des autres départements) mais nous sommes encore bien en dessous des T°C maxi diurnes qu'il faudrait atteindre. Pour Paris, la température doit dépasser 31°C le jour et 21°C la nuit durant au moins 3 jours consécutifs.
En météo, aucune situation ne se ressemble. Tous les cas de figures sont possibles. Lors des canicule de 2003 et 2006, ceci était lié au fait que les fortes chaleurs n'étaient jamais très loin de nous. Il y a eu une petite hésitation, puis la chaleur s'est réellement installée pour partir définitivement loin de nos frontières. Il est important d'avoir une vision très globale des choses et d'analyser les cartes à l'échelle de l'Europe et même du monde. Une analyse uniquement locale est loin d'être suffisante.
C'est le ressenti de la température en fonction de l'humidité. Au-dessus de 20 à 25°C, plus l'humidité est élevée, plus la sensation de chaleur est importante. Comme il s'agit d'un ressenti, il est subjectif. Un abaque (tableau) a été réalisé pour calculer la température ressentie en fonction de l'humidité. Par exemple, lorsqu'il fait 30°C avec une humidité de 60%, le ressenti est de 39°C. Cette valeur est souvent utilisée dans les bulletins météo Américains car aux USA et au Canad (notamment la partie Ouest), la chaleur est souvent associée à une forte humidité. Outre Atlantique, la notion de confort est plus souvent abordée dans les bulletins météo qu'en Europe.
1080 hpa en Sibérie (les anticyclones polaires sont les plus puissants) et 1050 hpa en France.
Le point de rosée est la température qu'il faut atteindre pour que l'air devienne saturé (brouillard). Lorsqu'il y a du brouillard, la température du point de rosée est égale à celle de l'air ambiant. Plus l'écart entre la température du point de rosée et celle de l'air ambiant est important, plus l'air est sec. On dit qu'il y a "cut off", lorsqu'une dépression froide vient s'isoler lorsqu'elle descend vers des latitudes plus basses. Elle est alors COUPÉE par un anticyclone qui se trouve plus haut, d'où le terme anglais "cut off" qui signifie "couper" ou plutôt "isoler". En France, on appelle cela une goutte froide. Lorsqu'elle vient s'isoler sur la France, elle génère de l'instabilité et des averses. Elle est donc synonyme de mauvais temps et lorsque cette goutte froide stationne durant quelques jours, elle peut engendrer d'importants cumuls de précipitations.
Ce sera probablement une évolution du site mais pas pour le moment car cela demande quand même un minimum d'organisation et nous avons de nombreux chantiers en cours; En tout cas, c'est un point que nous aimerions en effet mettre en place. En attendant, savez-vous que vous pouvez poster vos observations sur le site ? Elles apparaissent dans la marge de gauche.
En effet. Ce phénomène se produit essentiellement en Amérique du Nord, lorsque dans le courant du mois d'octobre, l'air froid qui descend sur la partie Ouest du continent fait remonter de l'air chaud entre l'Est des états-Unis et l'Est du Canada. Ainsi, la température peut afficher plus de 25°C durant plusieurs jours à New-York ou Montréal. Mais cet épisode précède souvent l'arrivée des premiers froids, et parfois de la neige. Ce terme est exagérément employé en France car il ne correspond généralement pas au même phénomène.
Les couchers de soleil sont particulièrement éclatants en Basse vallée du Rhône, en raison d'une très bonne visibilité liée à la présence du mistral.